Les propriétaires de biens immobiliers ont des motivations différentes en ce qui concerne la vente de leur propriété, mais s’ils ont un point commun, c’est qu’ils sont tous à la recherche de profits en vendant leur propriété, et ce dans un délai le plus court possible. Cependant, pour les agents immobiliers, il est important d’apprendre à leurs clients à mieux gérer leurs attentes. Par exemple, on ne peut pas s’attendre à ce qu’une propriété trop chère se vende immédiatement. Il est vrai que dans un marché à forte demande (ou si la propriété est très recherchée), cette dernière pourrait se vendre à un bon prix dans un délai d’un mois. Toutefois, ce n’est pas une science exacte. Les agents immobiliers s’accordent à souligner qu’il existe trois facteurs à prendre en considération dans la vente d’une propriété.

Le prix
Une propriété dont le prix est moins élevé se vendra certainement plus vite, car elle sera accessible à un public plus large. Cependant, cela ne signifie pas automatiquement que vous ne pouvez pas vendre votre bien si ce dernier est cher. Certains agents mettent un bien sur le marché pour un montant légèrement inférieur à sa valeur réel dans le but d’attirer plus d’acheteurs, ce qui a tendance à augmenter son prix. Ceci marche particulièrement si la propriété ainsi que son emplacement sont recherchés.

L’emplacement
La situation géographique d’un bien a un impact avérée sur la durée pendant laquelle la propriété restera sur le marché. Si un bien est recherché, est à un prix raisonnable, et qu’il est en excellent état, on peut s’attendre à ce qu’il se vende très vite.

L’état
Sauf s’il est ridiculement peu cher et situé dans un quartier en vogue, vous aurez du mal à vendre un bien délabré. En général, lorsqu’un acheteur potentiel effectue une visite, il aime bien s’imaginer vivre dans la maison, de sorte que les futurs acquéreurs sont généralement à la recherche d’un bien en bon état.

En plus de ces trois facteurs, l’état général du marché va dicter si une propriété se vendra rapidement. Par exemple, sur un marché où la demande est forte, il y a moins de vendeurs, donc moins de propriétés à vendre, et plus d’acheteurs. Vous pouvez donc vous attendre à ce que les biens s’arrachent rapidement. Dans ce type de situation, les biens sont peu nombreux et les prix peuvent être élevés. En revanche, sur un marché où l’offre est importante, il y a plus de biens disponibles à la vente, si bien que les acheteurs deviennent pointilleux et prennent plus leur temps avant de passer à l’acte d’achat. Par conséquent, les vendeurs doivent être patients.


ABOUT THE AUTHOR

Jumia House

Contactez-nous